Home Santé L’infertilité masculine en développement

L’infertilité masculine en développement

by Jérémy
L'infertilité masculine en développement

L’infertilité ne touche pas uniquement les femmes. De nombreux hommes souffrent également de ce problème qui les empêche d’avoir des enfants. Heureusement, des solutions existent.

L’infertilité, un frein dans le couple

L’infertilité est un problème qui touche de nombreux couples en France et en Belgique. Mais si les gens ont l’habitude d’entendre parler de l’infertilité féminine, on laisse trop souvent de côté les problèmes liés à l’infertilité masculine alors qu’il s’agit là d’une réelle problématique.

D’après de nombreuses statistiques, nous avons appris que les hommes étaient tout aussi enclins à souffrir de problèmes d’infertilité que la femme (on rappelle d’ailleurs que l’infertilité désigne l’impossibilité de procréer après une année de relations sexuelles régulières et sans protection).

Les facteurs qui engendrent l’infertilité masculine

Chez les hommes, de nombreux facteurs peuvent troubler la fertilité si chère à ceux qui veulent engendrer une descendance. Parmi ces facteurs, on en trouve certains qui sont naturels (l’âge, par exemple) alors que d’autres proviennent d’habitudes néfastes pour la santé et pour les spermatozoïdes. Dans ces habitudes néfastes sont comprises notamment l’impact de la cigarette ou des boissons alcoolisées.

Evidemment, il y a aussi des facteurs contre lesquels l’homme ne peut pas faire grand-chose. On parle là de traumatismes ou de varices au niveau des testicules, d’éjaculation rétrograde, de problèmes liés au foie ou au rein ou encore d’autres problèmes de santé.

Des solutions contre l’infertilité masculine

Vous souffrez d’infertilité masculine ? Il existe aujourd’hui plusieurs solutions qui agissent dans le but d’améliorer la qualité des spermatozoïdes. Avoir une alimentation saine, pratiquer des activités physiques régulièrement ou encore prendre des compléments alimentaires sont autant de solutions qui peuvent s’avérer très efficaces.

Si aucune amélioration ne devait se faire sentir à la suite de ces bonnes pratiques, il ne faut pas hésiter à aller voir son médecin traitant qui analysera chaque cas spécifiquement afin de trouver une solution adéquate.

You may also like