Home Santé Ménopause : les examens médicaux à réaliser

Ménopause : les examens médicaux à réaliser

by Félicien
Ménopause : les examens médicaux à réaliser

Dès la puberté, les femmes se doivent de réaliser plusieurs examens médicaux pour s’assurer de leur bonne santé. Si la ménopause est une période clé dans la vie de la femme, celle-ci doit se suivre de plusieurs examens médicaux indispensables.

L’ostéodensitométrie

Cet examen a pour but de vérifier la qualité des os ainsi que le capital osseux. Des rayons X vont mesurer la densité des os. Si les os sont fragiles, un traitement hormonal sera prescrit afin de fortifier l’ossature. Des os faibles sont, en effet, plus enclins à subir des chocs, par exemple.

Si, lors de l’ostéodensitométrie, les os sont intacts, l’examen pourra être réalisé à nouveau cinq ans plus tard.

Le bilan sanguin

À la ménopause, réaliser une prise de sang complète permet de surveiller de nombreux points. Parmi ceux-ci : les risques cardio-vasculaires, le taux de HDL (qui aide à l’élimination du mauvais cholestérol), la thyroïde.

Dans ce check up sanguin, un bilan glycémique est également prévu afin de déceler, à temps, un éventuel diabète.

Ce bilan sanguin est à réaliser tous les 3 ans environ.

Le test HPV – papillomavirus

Dès l’âge de 25 ans (30 pour la France), le test HPV est à réaliser tous les 3 à 5 ans. Ce test (frottis) permet de surveiller et de détecter la présence éventuelle d’ADN de papillomavirus, qui provoque le cancer du col de l’utérus.

La mammographie

Cet examen médical consiste en une radio des seins pour vérifier qu’il n’y ait pas d’anomalie ou de grosseur.

La mammographie est à réaliser tous les deux ans. Elle sera réalisée par un radiologue formé spécialement et sur des machines très contrôlées : les mammographes.

La mammographie est l’un des examens médicaux les plus importants à réaliser avant et après la ménopause.

Le frottis cervical

Ce frottis est à réaliser tous les 2 ou 3 ans chez son gynécologue dès le début de l’activité sexuelle et après la ménopause également.

Le frottis cervical analyse les cellules prélevées sur le col utérin. Tout comme le test HPV, il permet de dépister le cancer du col de l’utérus.

You may also like